VOS DEMARCHES ADMINISTRATIVES

Un médecin, un ophtalmologiste, un spécialiste…. vous a annoncé le nom de la maladie : Aniridie ou une autre pathologie rare de l’iris.

Ces maladies orphelines bouleversent de manière plus ou moins importante votre vie, il est bon de savoir que vous pouvez être aidé, notamment sur le plan financier.

Pour vous permettre de vous y retrouver facilement dans les formulaires, les administrations à contacter…voici la liste des démarches incontournables à effectuer après l’annonce du diagnostic, et ce que le malade soit adulte ou enfant :

  • Demander par l’intermédiaire d’un médecin ou spécialiste, le 100% auprès de la Sécurité Sociale pour une «Affection de Longue Durée » : ALD. Ce 100% permettra une prise en charge totale, donc sans avance de frais, pour tous les examens relatifs à l’aniridie ou autre pathologie rare de l’iris.
  • Dès qu’il y a un examen relatif à l’ALD, demander à un médecin ou tout spécialiste un « bon de transport ».
  • Pour obtenir le remboursement auprès de la SS, il faut avoir un « état de frais : transport(s) pour motif médical ». Cet état de frais est à renvoyer avec tous les bons de transports auprès de la SS qui remboursera sous quelques semaines. Le guide de la Sécurité Sociale sur l'ALD.
  • S’adresser à la CAF, (Caisse d’Allocations Familiales) pour obtenir un dossier de demande d’AES (Allocation d'Education Spéciale) s’il s’agit d’un enfant de moins de 20 ans ou 16 ans selon la scolarité.

Ce dossier comprend un Certificat Médical en 3 volets à faire remplir par un spécialiste le plus précisément possible. Il faut joindre à ce dossier un courrier expliquant la maladie et la situation personnelle. Renvoyez le tout à la CAF qui transmettra à la CDES (Commission Départementale de l’Education Spéciale) ou CDA (Commission des Droits et de l’Autonomie au sein de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH)). Le dossier médical sera examiné en commission et le délai de réponse peut prendre plusieurs mois, mais l’AES de base et l’éventuel complément seront rétroactifs par rapport à la date de dépôt du dossier.

  • Faire appel à une assistante sociale de votre travail s’il y en a une pour connaître tous vos droits par le biais de l’employeur ou contacter l’assistante sociale de la CDES (ou CDA) s'il s'agit d'un enfant.
  • S'adresser à la CDA de la MDPH si la personne atteinte est adulte
  • Demander auprès de votre mutuelle si elle attribue une « allocation pour handicapé », renouvelable tous les ans.

Il existe des démarches particulières selon l'âge et la situation de la personne atteinte, vous les retrouverez dans nos pages suivantes :

Suivi précoce et scolarité

Intégration professionnelle

  1. La comission enfance de la MDPH
  2. La comission adulte de la MDPH

Réagir


  • CAPTCHA

Rechercher sur le site

Votre soutien

 

 

Golden Book/ Livre d'or Conférence Européenne

Espace Membre

Calendrier

« Octobre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Twitter

https://t.co/qRlmQ2kEKT
le 17/10/2018
Le réseau des Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH) propose une enquête nationale de satisfactio? https://t.co/zoQ3SfVMzw
le 17/10/2018
Journée mondiale de sensibilisation au deuil périnatal Le groupe de parole des parents endeuillés par la perte d?u? https://t.co/nuEdh8S9s3
le 15/10/2018
Le coup de gueule de François Ruffin à l'égard des députés de la majorité qui ont rejeté une proposition de loi... https://t.co/Nz5HcU90yy
le 13/10/2018
https://t.co/ueteU7KYLV
le 12/10/2018

Linked In

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 2